On a tous un souvenir désagréable de quelqu’un qui n’a pas vraiment pris des pincettes pour vous « jeter » sans explications. Les applications de rencontres gays sont des espaces de convivialité exceptionnels, certes, mais ils pourraient très vite devenir une jungle si on ne fait pas un peu attention à la qualité de nos relations. Voici un petit guide du savoir vivre sur les applis de dating et les sites de rencontre homo.

Ne dénigrez pas les autres dans votre profil

On parle ici des sempiternels « NO xxx » qui fleurissent sur les profils… Ces NO Blacks/Folles/Vieux (etc…) peuvent blesser. Il est quand même plus intéressant de décrire ce que l’on aime plutôt que désigner ce qu’on ne recherche pas… D’autant qu’en excluant, vous n’arrangerez pas forcément votre image et avez moins de chances de faire de nouvelles rencontres. Rien ne vous empêchera de ne pas répondre à ceux avec qui vous n’avez pas d’affinités ou qui n’entrent pas dans vos critères de sélection.

Choisissez une photo réelle (et seul) pour illustrer votre profil

On ne va pas revenir ici sur le choix de vos pics… Si avec une photo de profil « arrangée », on peut tomber de beaux gars plus facilement, vous courrez tout droit vers les désagréments. Après avoir fait connaissance sur l’appli, que va penser votre target quand vous allez la rencontrer dans la vraie vie ?

Autre détail qui a son importance : on évite de draguer sur les applis en postant des photos où l’on est accompagné de sa meilleure copine. Un doute ? Suivez nos conseils pour avoir la meilleure photo de profil !

Admettez que vous ne plaisez pas à tout le monde

On oublie un peu facilement que sur les applis de rencontres gays, il y en a pour tous les goûts. Y compris celui de ne pas en faire partie… Si un garçon ne vous répond pas, c’est qu’il est occupé ou que vous ne lui plaisez pas. Et ce n’est pas grave. Inutile de le harceler tous les jours… Vous passerez pour le mec lourd de service et risquez d’être bloqué !

Disparaissez discrètement si ça ne fonctionne pas

Sur les applis de dating gay, vous restez seul maître de vos choix et de vos envies. Rien ne vous oblige d’expliquer ou de justifier vos goûts. Effacez un tchat. Disparaissez. C’est efficace et ça permet d’éviter le blocage intempestif. Et ça permet surtout de rester poli.

Oubliez les filtres photos sur votre profil

C’est la faute de goût impardonnable. Vous ne prenez pas au sérieux la drague sur applis en utilisant ces filtres. Et ça en devient presque un manque de respect pour vos interlocuteurs.

Parlez de vous vraiment !

Si vous voulez que les autres garçons de l’appli vous connaissent vraiment, évitez de raconter la vie de vos potes ou de la météo. Ce conseil peut paraître évident mais trop souvent, on se cache (et pas que derrière son écran !) sur les applis derrière un poker face. La sincérité paye toujours.

Évitez les bios en « émojis » !

Même si utiliser des émojis peut vous rajeunir un peu, sachez qu’on les utilise dans les discussions et pas dans les bios. Et ça peut être sujet à une mauvaise compréhension de la part des autres célibataires qui viennent sur votre profil. Si vous mettez le sexmoji « aubergine » dans votre bio, qu’est-ce que ça veut dire ? Que vous en avez une ? Ou que vous en cherchez une ?

Ne jouez pas au faux-célibataire

S’il n’y avait que des hommes célibataires sur les réseaux sociaux, ça se saurait… Vous êtes en couple, soyez honnête. D’une part, vous éviterez à certains mecs, à la recherche du grand amour, de tomber des nues quand ils apprendront que vous n’êtes pas si disponible que ça. Et d’autre part, vous attirerez tous ceux qui sont comme vous, qui ont besoin d’une certaine discrétion et qui cherchent juste un plan cul.

Lisez les profils avant d’envoyer un message

Ce conseil est évident tant les informations incluses dans les bios sont souvent très claires. Et pourtant, il semblerait que, certains, trop excités par leurs fantasmes apparemment, fonce directement sur le message. Au point qu’on voit de plus en plus dans les bios la mention « Lisez mon profil jusqu’au bout ».

Restez poli en toutes circonstances

Sur les applis de rencontres gays, on oublierait presque que, derrière nos pseudos, on est… des êtres humains. De chair et d’os. Raisons de plus pour rester « humains » et saluer poliment nos interlocuteurs. On peut ghoster (disparaître) quelqu’un certes… mais pas besoin de l’insulter !

Et si vous mettiez en pratique tous ces conseils sur une appli de rencontre comme JocK ?